FRIEZE

"Devant la Loi se tient un Garde de la Porte. Un homme de la campagne va à ce Garde et le prie de le laisser entrer. Mais le Garde lui répond que, présentement, il ne peut pas l'autoriser à entrer. L'homme réfléchit, puis demande s'il y sera tout de même autorisé, plus tard. "C'est possible, lui dit le Garde, mais pour le moment, c'est non. [...] Il reste assis là des journées et des années. Il multiplie les tentatives pour être admis à entrer [...]. De longues années durant l'homme ne cesse pratiquement pas d'observer le Garde. [...] Il n'a plus longtemps à vivre, maintenant."

Extrait de: 'Devant la loi', Franz Kafka
FRIEZE est une projection montrant deux personnages debout, serrés dans un boîtier étroit. Ils attendent. Ils essaient de rester debout, mais ne peuvent s'empêcher de s'affaisser petit à petit. Pourtant, ils tentent de préserver à tout moment leur dignité, de sauver les apparences, jusqu'à ce qu'ils restent suspendus sens dessus dessous. Alors ils se redressent péniblement, lissent les plis dans leurs vêtements et recommencent à regarder fixement devant eux, comme si de rien n'était.

Dans FRIEZE, Verdonck poursuit son travail sur le thème de ses projections antérieures telles que STILLS, DUMP et D'OR. Les personnages sont typiques pour lui : ils ressemblent à des hommes d'affaires en tenue correcte, occidentaux et civilisés, mais ils sont pris dans l'engrenage d'un système, d'une situation intenable. Ils ne se posent pas de questions sur leurs circonstances, mais les subissent, résignés. Il faut absolument qu'ils tiennent le coup.

Les personnages de FRIEZE peuvent être vus comme des versions contemporaines des cariatides, ces figures humaines qui remplaçaient fréquemment les colonnes dans l'architecture classique. À la fois fonctionnels et ornementaux, ils respiraient la puissance. Les cariatides de FRIEZE, en revanche, étalent ouvertement leur vulnérabilité.

FRIEZE fait aussie partie du 'spectacle-parcours' K, a Society (2010).
Concept & mise-en-scène: Kris Verdonck
Dramaturgie: Marianne Van Kerkhoven (Kaaitheater)
Avec: Thomas Hauert, Tawny Andersen
Camera & editing: Vincent Pinckaers
Création son: Thomas Turine
Création lumière: Luc Schaltin (Kaaitheater)
Costumes: Schauspiel Essen, Sofie Durnez
Cöordination technique:  Luc Schaltin (Kaaitheater)
Construction: Sylvain Spinoit
Image processing:  Massimiliano Simbula
Programmation du multimédia: Felix Luque
Pyro techniques: Jean-François Pierlot, Ralf Brunner
Production: A Two Dogs Company
Chargé de production: Hendrik De Smedt
Coproduction: Theater der Welt 2010 (DE), Transdigital (Interreg),  Kunstencentrum Vooruit (BE), Productiehuis Rotterdam / Rotterdamse Schouwburg (NL), Kaaitheater (BE)
En cooperation de: Schauspiel Essen (DE), Le manège.mons (BE) en Technocité (BE) in het kader van Transdigital
Avec le soutien de: les autorités flamandes, la Commission de la communauté flamande, la Région Bruxelles-Capitale
  • 2013
  • 2011
  • 2010
14 > 17/07
DE Essen Theater der Welt 2010
10 > 12/09
NL Rotterdam De Internationale Keuze 2010
10 > 12/11
BE Gent Kunstencentrum Vooruit
26 > 27/02
BE Brussels Kaaitheater
21 > 26/03
BE Mons Festival Via [manège.mons/CECN]
23 > 26/06
NL Breda Chassé Theater
28/09 > 05/01
TW Taipei Taipei Fine Arts Museum
  • FRIEZE - © Luc Schaltin
  • FRIEZE - © Kristof Vrancken / Z33
NEWSLETTER

*

*

*

captcha

*Obligatoire